Le projet Cheechoo

Le projet aurifère Cheechoo est situé à Eeyou Istchee Baie-James, au Québec, à moins de 15 km de la mine d'or Éléonore de Newmont. La première estimation de ressources de la propriété (déc. 2019) a délimité des ressources présumées contenant 1,6 millions d'onces d’or (Moz) contenues dans 71,0 millions de tonnes (Mt) à une teneur moyenne de 0,69 gramme d’or par tonne (g/t Au), avec un potentiel important d’augmentation de ces ressources.

Propriété

Le projet aurifère Cheechoo est situé à Eeyou Istchee Baie-James, au Québec, à moins de 15 km de la mine d’or Éléonore de Newmont.

La propriété est composée d’un bloc principal de 121 claims ainsi que d’un deuxième bloc de 24 claims situé à environ 20 km à l’ouest. Ces 145 claims sont détenus à 100% par Sirios (avec une redevance aux Mines de la Vallée de l’Or ltée variant entre 2,5% et 4% en fonction du prix de l’or).

 

Géologie

La propriété chevauche la région de suture entre la sous-province métasédimentaire d’Opinaca et le segment sud de la province volcano-plutonique de La Grande. On y retrouve des granitoïdes typiques de la sous-province de La Grande et des métatexites typiques de la sous-province d’Opinaca. La géologie de la propriété est constituée de tonalite, méta-wacke, paragneiss, granite et de pegmatite.

La minéralisation aurifère se retrouve principalement dans une tonalite silicifiée et riche en albite, avec présence de veines et veinules centimétriques de quartz parallèles ou se présentant sous forme de stockwork. On y observe un très faible contenu en sulfures (<1%, pyrrhotite-arsénopyrite-pyrite) de même que des quantités variables d’amphibole, biotite, chlorite, diopside, tourmaline et scheelite. L’or se présente principalement sous forme libre et grossière. L’ensemble de ces caractéristiques sont typiques d’un système aurifère relié à une intrusion réduite (Reduced Intrusion Related Gold System).

Pour plus de détails, veuillez consulter l’article scientifique produit par la Commission géologique du Canada en 2018 sur Cheechoo.

 

Estimation de ressources

La première estimation de ressources sur la propriété (décembre 2019) a indiqué, pour un modèle de fosse à ciel ouvert :

  • des ressources présumées contenant 1,6 millions d’onces d’or (Moz) contenues dans 71,0 millions de tonnes (Mt) à une teneur moyenne de 0,69 gramme d’or par tonne (g/t Au);
  • un potentiel important d’augmentation des ressources minérales avec la possibilité d’ajouter 25% d’onces d’or additionnelles délimitées sur la propriété Cheechoo, advenant une entente avec les détenteurs de la propriété voisine pour avoir accès à ce contenu.

Ces données proviennent de l’estimation de ressources (BBA Inc., Pierre-Luc Richard, géo.) dont les résultats ont été publiés dans le communiqué du 11 décembre 2019.

 

Travaux d’exploration effectués

En date de décembre 2019, les travaux effectués sur Cheechoo totalisent 64 200 m de forage (270 trous) et 3 200 m de rainures. (Pour plus de détails, veuillez consulter la liste des communiqués annonçant les résultats d’analyse de forages.)

Le secteur aurifère principal (d’environ 500 par 500 m) a été foré selon une maille d’espacement aux 50 m. Afin de recueillir des données structurales, des levés de diagraphie ont été effectués dans 57 sondages.

Les travaux suivants ont également été effectués sur la propriété :

  • Levés magnétométrique et de polarisation provoquée au sol (2012);
  • Levés magnétométriques héliportés (2014, 2017);
  • Levés d’échantillonnage de sols (humus) et de till (2010, 2015-2017).

 

Minéralisation aurifère

Enveloppe à basse teneur

Les travaux réalisés jusqu’à maintenant permettent d’apprécier l’ampleur du système minéralisé de Cheechoo. La minéralisation s’étend en effet sur plus de 1 400 m le long du contact tonalite/méta-sédiments (réf. communiqué du 8 février 2018) et jusqu’à plus de 500 m vers l’intérieur de l’intrusion. La minéralisation aurifère a aussi été retrouvée jusqu’à 650 m en profondeur verticale.

De plus, les travaux effectués à l’ouest du secteur principal indiquent que l’enveloppe minéralisée pourrait s’étendre vers l’ouest en direction du secteur Éclipse.

Zones à haute teneur

Des intervalles à haute teneur en or sont fréquemment recoupés dans l’enveloppe à basse teneur. En date de janvier 2020, un total de 37 zones à haute teneur ont été reconnues et modélisées, incluant la zone Jordi, qui est identifiable par la présence de pegmatite aurifère et de veines de quartz-feldspath avec or visible. Cette zone, d’une épaisseur de 5 à 10 m, est continue sur plus de 300 m latéralement et sur près de 200 m le long du pendage, tout en demeurant ouverte en profondeur. Une cinquantaine de sondages l’ont recoupée, avec des teneurs allant jusqu’à 56,4 g/t Au sur 8,2 m.

Minéralisation en profondeur

Des intervalles à moyenne ou haute teneur en or ont été recoupés en profondeur dans la tonalite comme par exemple, le sondage #82E (2,0 g/t Au sur 16 m, incluant 7,4 g/t Au sur 3,1 m) à une profondeur de plus de 600 m et le sondage #98 (17,4 g/t Au sur 3,0 m, incluant 159,3 g/t Au sur 1,0 m) à une profondeur de plus de 400 m.

Des minéralisations aurifères ont également été observées dans les roches méta-sédimentaires dans les forages profonds tels que le sondage #98 (1,7 g/t Au sur 34,9 m, incluant 4,4 g/t Au sur 8,0 m) à une profondeur verticale de 505 m et le sondage #82E (1,1 g/t Au sur 24,0 m, incluant 4,6 g/t Au sur 2,5 m) à une profondeur verticale de 491 m (réf.: communiqué du 30 mai 2017).

Secteur Éclipse

Le secteur Éclipse se situe à plus de 750 m à l’ouest du secteur principal et correspond à la continuité de l’indice Moni (de la propriété voisine Éléonore Sud). La minéralisation de ce secteur est caractérisée par des veines à très haute teneur en or, situées près de la surface et incluses dans un encaissant de tonalite à faible teneur.

Ces veines ont notamment été recoupées par le sondage #95 (11,9 g/t Au sur 13,5 m, incluant une veine de quartz avec or visible de 65,1 g/t Au sur 2,1 m) et le sondage #99 (11,2 g/t Au sur 10,6 m, incluant deux intervalles avec or visible de 63,3 g/t Au sur 1,0 m et de 50,5 g/t Au sur 1,0 m).

Autres cibles d’exploration

Secteur Nord-Ouest. À 1,5 km au nord-ouest du secteur principal, plusieurs intervalles minéralisés en or ont été recoupés par les sondages #47 (5,5 g/t Au sur 1,0 m et 5,3 g/t Au sur 1,1 m), #48 (1,6 g/t Au sur 8,3 m), #63 (3,4 g/t Au sur 1,1 m) et #64 (1,9 g/t Au sur 3,3 m).

Secteur Till. À 3 km au nord-ouest du secteur principal, des anomalies aurifères ont été détectées dans des échantillons de till. Dans ce secteur, le sondage #73 a recoupé des teneurs anomales donnant 0,8 g/t Au sur 5,4 m.

 

Tests métallurgiques

Des tests métallurgiques réalisés en 2019 sur des échantillons représentatifs de la minéralisation de Cheechoo ont obtenu des taux de récupération de l’or allant jusqu’à 97%, incluant 88% par procédé gravimétrique.

Les tests ont aussi démontré un potentiel de concentrer les sulfures des résidus du procédé gravimétrique par flottation. À noter que les résidus de traitement des échantillons de Cheechoo contiennent de très faibles quantités de sulfures, de l’ordre de moins de 0,2%. Les tests de cyanuration montrent également une faible consommation des réactifs (< 0,6 kg/t de NaCN et < 1,1 kg/t de Ca(OH)2).

Pour plus de détails, veuillez consulter le communiqué du 2 septembre 2019.

 

Caractéristiques favorables

Le projet Cheechoo possède plusieurs caractéristiques favorables, dont :

  • un fort potentiel d’exploration;
  • une excellente récupération de l’or (jusqu’à 97% de l’or récupéré, incluant 88% par gravimétrie);
  • un faible ratio de décapage (« strip ratio ») de 1,1 : 1;
  • la proximité d’infrastructures existantes, incluant :
    • un accès routier;
    • un aérodrome;
    • une ligne hydro-électrique;
    • le campement de la mine Éléonore;
    • une tour de réseau cellulaire.

 

Prochaines étapes

L’équipe de Sirios concentre ses efforts dans le but d’augmenter la qualité et la dimension du gîte avec l’exécution de campagnes de forage additionnelles (ainsi qu’avec des discussions avec les propriétaires voisins).

Les prochaines étapes de développement du projet Cheechoo prévues par Sirios sont les suivantes :

  • Février-mars 2020 : Campagne de forage
  • 2020 : Études d’impact
  • 2021 : Évaluation économique préliminaire (PEA)
  • Étude de préfaisabilité (PFS)

Découvreur d’or, de l’hypothèse à l’exploration.
Sirios génère et gère ses projets d’exploration minière. Elle travaille en étroite collaboration avec ses partenaires, dans le plus grand respect des communautés et de l’environnement, en mettant à profit les plus récentes avancées technologiques.